Sélectionner une page

Gilles Berrut

◉ En 2050, un tiers des Français aura plus de 60 ans. Mais la grande révolution démographique est prévue en 2027 : les baby-boomers atteindront alors 85 ans ! Gilles Berrut, chef de du service gériatrie du CHU de Nantes et président de la Société française de gériatrie s’inquiète de ce déferlement. Il milite pour une anticipation médicale et un développement de nouveaux espaces et services susceptibles d’aider et d’accueillir ces futurs anciens.

Après une pause musicale, une chanson d’amour par Lucrèce Sassela, plongée dans un autre univers, celui de la retraite, des baby-boomers, de leur mode de vie, de leurs aspirations. Gilles Berrut, chef du service de gériatrie au CHU de Nantes nous projette dans un avenir… pas si lointain : en 2040-2050, quand les baby-boomers seront des octogénaires, ou plus, et quand un tiers de la population française aura plus de 60 ans. Ces « jeunes vieux », très impliqués dans la société au temps de leur jeunesse, le resteront pendant la dernière partie de leur vie.

Ce temps de la longévité entre la retraite et la dépendance, est un temps neuf à inventer et à construire. Si on veut y réussir, dans un contexte de contraction des moyens, il va falloir être innovants ensemble, quel que soit notre âge.

« Il y a là un véritable enjeu d’emplois (800 000 emplois dans le service à la personne), un enjeu de formation professionnelle, un enjeu de croissance économique puisque ce secteur représente une augmentation de 0,7 % de PIB par an pendant 10 ans. Ce temps nouveau est un temps qu’il faut s’approprier pour dire que la longévité est une chance pour tous ».

Il y a là des enjeux d’emplois (800 000 emplois dans le service à la personne), de formation professionnelle et de croissance économique dans le service à la personne.