Jean-Marie JOUANNIC

Gynécologue-Obstétricien et dirige le Service de Médecine Fœtale de l’Hôpital Armand Trousseau (APHP) à Paris.
Spécialisé dans la prise en charge du fœtus malformé ou malade, il propose avec son équipe de médecins et sages-femmes certaines prises en charge thérapeutiques spécifiques dédiées au fœtus, notamment dans le cadre des anémies fœtales (par incompatibilité entre la mère et le fœtus conduisant à une destruction des globules rouges fœtaux) ou des anomalies du système nerveux fœtal.

S’appuyant sur l’expertise du site de Trousseau et sur un lien étroit et ancien avec l’équipe du Service de Neurochirurgie du Professeur ZERAH (Hôpital Necker), il a introduit en France la chirurgie fœtale de réparation des myéloméningocèles.

Soigner le bébé à l’intérieur du ventre de sa mère, c’est désormais possible.
À la tête du service de Médecine Fœtale de l’hôpital trousseau, JEAN-MARIE JOUANNIC est un pionnier dans la prise en charge du fœtus malformé ou malade. Il a notamment introduit en France la chirurgie fœtale de réparation des myélo-méningocèles, une malformation fœtale entrainant une paralysie des membres inférieurs après la naissance.

Avec son équipe il développe aujourd’hui des techniques de réparation moins invasives qui pourraient permettre une réparation de cette malformation sans recourir à une ouverture de l’utérus maternel. Quand elle est possible, la prise en charge thérapeutique prénatale du fœtus soulève un ensemble de questions médicales mais aussi éthiques.

Le fœtus est-il un patient comme les autres ?