Aude Nyadanu

Jeune ingénieure diplômée de l’Ecole polytechnique. A la fois doctorante en chimie et entrepreneure, elle se décrit comme une « rêveuse hyperactive » qui tente d’avoir un impact positif sur la société.
C’est pourquoi elle organise des hackathons santé intitulés Lowpital. Centrés sur l’expérience utilisateur, l’objectif de ces événements est de favoriser l’émergence d’innovations low tech qui améliorent le quotidien à l’hôpital.

D’où viennent les idées disruptives ?
Comment apporter des solutions vraiment innovantes à des problèmes complexes ?

Comme tout chercheur, AUDE NYADANU se pose souvent la question dans le cadre de sa thèse en chimie organique.
D’après elle, l’ignorance est une source d’innovation. Ne pas savoir, c’est être libre d’inventer.

Elle applique aujourd’hui ce principe pour favoriser l’innovation pour la santé via l’organisation de hackathons originaux, baptisés Lowpital.