Didier Sicard

Médecin, ancien chef de service de médecine interne de l’Hôpital Cochin, Professeur émérite à l’Université Paris Descartes. Ancien président du Comité consultatif National d’éthique(1999-2008),actuel président d’honneur, il a présidé de 2009 à 2016 le Comité d’experts de l’Institut des données de santé.  Il est l ‘auteur notamment de «  la médecine sans le corps »(Plon2004) « l’Alibi éthique » (Plon 2006) et du Que sais-je  « Bioéthique et éthique médicale   » Puf  5 ème éd 2016.

Président de la commission présidentielle sur « la fin de vie » en décembre 2012. Président de l’association Paul Ricoeur depuis 2015

En tant que professeur de médecine, DIDIER SICARD s’étonne : alors que la France est l’un des pays les mieux organisés du monde en terme de collecte des données de santé, comment expliquer que notre pays soit aussi celui de grandes à aires sanitaires ?
Que fait-on réellement avec ces données ?

Pour différentes raisons, l’accès à ce trésor est interdit à de nombreux acteurs qui pourraient, en les analysant, participer efficacement à la veille sanitaire et aux choix de santé publique faits dans notre pays.
Comment changer la donne ?