Emmanuel HUREAUX

Handicap et outils numériques : IA une solution !

Handicap et outils numériques, IA une solution !

Il est peut être un des orateurs les plus attendus. Non que sa célébrité rayonne encore sur toute la planète, mais son parcours est éblouissant. Emmanuel Hureaux, atteint d’une maladie dégénérative qui paralyse ses membres ne peut ni marcher ni bouger « à peine puis-je me servir de mes pouces ». Mais nous explique-t-il, « Il existe des pathologies plus graves, certaines personnes ne peuvent même plus parler». Respect !
C’est sans doute parce qu’il reste habité par un optimisme et un esprit positif hors norme que le jeune ingénieur est devenu startuper malgré son handicap. Malgré…ou peut-être grâce à son handicap.

« Il existe des appareils spécialisés pour les handicapés : des fauteuils roulants, des souris adaptées, des systèmes de reconnaissance vocale, des dispositifs de tracking oculaire… Mais sont-ils suffisants ? »

Pour Emmanuel Hureaux la réponse est non. Les technologies utilisées pour les handicapés sont en retard de 10 ou 15 ans par rapport à celles qu’utilisent les valides. C’est ce retard qu’Emmanuel Hureaux a voulu compenser grâce à l’apport de l’Intelligence Artificielle (IA)

« À partir de l’été 2014 j’ai commencé à utiliser mes connaissances en informatique pour créer des IA capables d’analyser en temps réel toutes les microactions que je faisais sur mon ordinateur afin que ces microactions soient ensuite transformées en actions plus complexes, plus puissantes et plus utiles. J’ai ainsi mis en place un prototype qui analyse et détecte le temps d’appui sur une touche ou un clic de souris et qui réagissent en conséquence. J’ai aussi réalisé un prototype qui analyse le mouvement du pointeur et déclenche des actions différentes en fonction de ce mouvement. »

Grâce à l’IA, l’ordinateur d’Emmanuel devient chaque jour plus « intelligent » et plus adapté à l’usage qu’en fait le jeune homme. Pour ce passionné de jeux vidéo, réussir aujourd’hui à jouer à 94 % des jeux disponibles sur le marché, y compris ceux qui exigent des temps de réaction ultra-courts, est une jubilation. Mais ce n’est pas tout « j’ai récupéré la productivité au travail d’une personne valide. »

Une gageure, quand on ne peut rien bouger d’autre que les pouces ! Et demain ? Ces technologies développées pour les handicapés pourraient s’adapter aux valides afin de booster leurs capacités. Et Emmanuel Hureaux de nous faire entrevoir un avenir, où chacun disposera d’un outil informatique unique, polyvalent qui s’adaptera en permanence à son activité….